manon debaye, paul lannes
exposition collective
du 31/08/2021 au 02/10/2021
arts factory _ bastille

27 rue de charonne 75011 paris _ métro : ledru-rollin & bastille
du lundi au samedi de 12h30 à 19h30 _ infoline : +33(0)6 22 85 35 86 
preview en présence des artistes le mardi 31 août de 14h à 21h 
# event facebook # photo-report #

© manon debaye


NEWCOMERS
une exposition de Manon Debaye, Paul Lannes
Valentine Cotte, Mathias Martinez et Frédérique Bertrand

Fidèle à son ADN la galerie Arts Factory a choisi de fêter son 25e anniversaire en invitant cinq nouveaux venus dans sa programmation. De leur première adresse du quartier des Abbesses à la rue de Charonne, en passant par la période nomade, Effi Mild et Laurent Zorzin - ses deux fondateurs - explorent depuis maintenant un quart de siècle la scène graphique contemporaine ; entre dessin, bande dessinée, illustration et graphisme. Promoteurs d’une ligne directrice à la fois exigeante et accessible au plus grand nombre, leurs rencontres ont souvent encouragé de jeunes artistes à leurs débuts, produisant ainsi leurs premières expositions d’envergure en galerie.

L’exposition NEWCOMERS s’inscrit dans cette approche et permet à Manon Debaye, Paul Lannes, Valentine Cotte et Mathias Martinez – 28 ans en moyenne au compteur et tous diplômés par la HEAR – de faire découvrir leur travail auprès du public parisien.
Conviée par Manon Debaye, Frédérique Bertrand est également de la partie pour présenter leur Dialogue de Dessins "Mémoire Liquide", initialement créé dans le cadre du festival Central Vapeur.

© manon debaye

Manon Debaye est née en 1993 à Vitry-sur-Seine où elle grandit s’imaginant tour à tour exploratrice de cours de récré, apprentie sorcière et justicière des royaumes de l’ombre. Diplômée de la HEAR en 2017 elle vit et à travaille désormais à Strasbourg. En 2015 elle cofonde le collectif de microédition Mökki qui reste actif jusqu’en 2019 et illustre en parallèle des articles de presse pour The New York Times, Zadig ou Kiblind. Autrice de bande dessinée, ses histoires d’amitié, d’amour et de perte portées par des personnages en lutte avec leurs sentiments parlent de la difficulté de grandir et plus largement de l’indicible douleur de vivre.

"La Falaise", son ambitieux premier album sort aux éditions Sarbacane le 1er septembre 2021. Une sélection de planches originales est présentée dans le cadre de l’exposition NEWCOMERS, complétée par un ensemble d’illustrations autour de l’adolescence et le Dialogue de Dessins "Mémoire Liquide" initialement créé avec Frédérique Bertrand pour le festival Central Vapeur.

---

© paul lannes

Paul Lannes est né en 1991 à Saint-Germain-en-Laye, il vit et travaille à Strasbourg. Ce virtuose de la mine de plomb et du crayon de couleur a suivi une formation en arts visuels à la HEAD de Genève, complétée par un master en illustration à la HEAR de Strasbourg.

Son enfance passée dans un petit village entouré de forêts et de montagnes, va très tôt éveiller son goût pour la promenade et la nature. Inspirés par les paysages parcourus, la flore et l’architecture, ses dessins à la lisière du fantastique et d’une certaine forme d’hyperréalisme, impressionnent par leur maitrise et leur sensibilité. Membre du collectif Mökki jusqu’en 2019, Paul Lannes conçoit plusieurs publications en autoédition avant de déployer son vocabulaire graphique au sein de commandes d’illustrations et de projets d’expositions.

---

© mathias martinez / valentine cotte

Mathias Martinez est né en 1993, il grandit près de Cergy-Pontoise entouré de parc à thèmes ; entre les ruines de l’utopique Mirapolis, la démesure de Disneyland Paris et les gaulois du Parc Astérix. Ce cadre de vie au carrefour de la banlieue parisienne et de l’entertainment acidulé développe chez lui une addiction pour le grotesque et les paradis artificiels; un cas vite aggravé par la découverte de la bande dessinée via Robert Crumb, Simon Hanselmann, Calvo ou Winsor McCay.

Après un passage par l’atelier de gravure de l’école Estienne, il sort de diplômé de la HEAR en 2019. Proche de la scène queer strasbourgeoise où ses marins mi-Cartoons mi-Querelle ont trouvé leur port d’attache, il dessine, créé des fanzines, réalise des storyboards et donne libre cours à un imaginaire débridé qui lui a tout récemment valu d’être repéré par la maison Jean-Paul Gaultier, grands amateurs de vareuses et autres bâchis à pompons. À l’occasion de l’exposition NEWCOMERS, Mathias Martinez présente un ensemble de dessins et de digigraphies autour des péripéties amoureuses de son petit équipage et les "Mascottes", une stupéfiante série de monotypes grand format réalisés en binôme avec Valentine Cotte, convoquant tout à la fois Philip Guston, Dumbo l’éléphant et Manuel Ocampo !

---

© mathias martinez / valentine cotte

Valentine Cotte est née en 1994 à Toulouse, elle vit et travaille à Strasbourg.

"Disséquer à l’œil, scalper au trait, masser par-dessus, panser-étouffer : je sculpte comme on soigne une plaie.
Je prescrit à l’objet une médecine ancestrale ou moderne ; il en résulte des formes qui s’efforcent de vivre …"

Céramiste, graveuse et performeuse Valentine explore les liens entre corps, matières et objets. Diplômée de la HEAR en 2020, ses installations pluridisciplinaires ont notamment été présentées au Centre d’Art La Chaufferie dans le cadre de l’exposition "Contretemps", puis au Musée de Minéralogie de Strasbourg avec "Thébaïdes", un dialogue autour des collections de pierres et minéraux orchestré en tandem avec Zoé Joliclercq.

Pour sa participation à l’exposition NEWCOMERS, Valentine Cotte propose un ensemble d’œuvres graphiques réalisées sur des supports pour le moins atypiques, à l’image de la série "Tes Maux" regroupant douze impressions en taille douce sur des compresses de pharmacie. Elle est également co-autrice de l’impressionnante série de monotypes grand format "Mascottes" créés avec la complicité de Mathias Martinez.

---

© frédérique bertrand

Bien qu’elle soit exposée pour la première fois sur les murs de la galerie Arts Factory, Frédérique Bertrand n’est pas exactement une "newcomer" et affiche un déjà long parcours dans le domaine de l’illustration. Née en 1969 à Epinal, elle est diplômée de l’Ecole Nationale Supérieure d’Art de Nancy. Enseignante, autrice et illustratrice reconnue internationalement, son travail a régulièrement eu les honneurs de Libération, Télérama, Le Monde, The Wall Street Journal ou The New York Times.

Publiée aux éditions du Rouergue, la série de livres animés "Pyjamarama" réalisée en collaboration avec Michaël Leblond depuis 2011 lui a permis de rencontrer un large public, elle est aujourd’hui traduite dans une douzaine de langues. Invitée en 2020 par le festival strasbourgeois Central Vapeur, elle participe au traditionnel Dialogue de Dessins donnant la réplique à Manon Debaye. Nous sommes très heureux de pouvoir présenter la suite de 20 dessins "Mémoire Liquide", fruit de leur collaboration, dans le cadre de l’exposition NEWCOMERS.

---

Depuis 10 ans l’exposition Dialogue de Dessins est la clé de voûte du festival Central Vapeur.
Duo et trio de dessinateurs.rices se sont succédés dans cet exercice : Anouk Ricard / Killoffer, Etienne Chaise / Nicolas Malher, Icinori / Jean Lecointre, Nikol / Ibn Al Rabin, Pierre Faedi / Tom de Pekin, Caroline Gamon / Cachete Jack, Guillaume Chauchat / Jochen Gerner, Roxane Lumeret / Zak Kodar / Marcus Oakley, Anne-Margot Ramstein / Blutch et pour la dernière édition en date Manon Debaye / Frédérique Bertrand.


> retrouvez les artistes de la galerie sur notre webstore !