paris solo show
exposition personnelle
du 01/07/2017 au 26/08/2017
arts factory _ bastille

27 rue de charonne 75011 paris _ métro : ledru-rollin & bastille
horaires d'été : du mardi au samedi de 12h30 à 19h30 _ infoline : +33(0)6 22 85 35 86
vernissage le samedi 1er juillet de 16h à 21h
la galerie sera ouverte le mardi 15 août de 12h30 à 19h30
# event facebook # photo report : vernissage # exposition #

© joan cornellà courtesy arts factory


JOAN CORNELLA / 
PARIS SOLO SHOW

Avis aux amateurs d'humour aussi noir que déviant, le très méchant Joan Cornellà débarque à Paris pour une exposition événement! D'abord perçu comme un phénomène viral - ses comptes facebook, instagram et twitter fédèrent près de 6 millions de fans - le barcelonais parcours aujourd'hui la planète en mode rock star, enchaînant solo shows et séances de dédicaces sold-out. Après Bangkok, Shanghai, Hong Kong et juste avant New-York et Londres, il investit cet été les 4 niveaux de la Galerie Arts Factory, indéfectible relais de son travail depuis 2013.

Joan Cornellà est né à Barcelone en 1981. Auteur de bande dessinée et illustrateur, il collabore régulièrement avec la revue "El Jueves" et de nombreux périodiques espagnols avant de publier en 2009 "Abulio", son premier album chez Glénat, lauréat du prix Joseph Coll. En 2012 parait "Fracasar Mejor", une compilation de strips noir et blanc qui annonce l'année suivante la sortie de "Mox Nox" chez Bang Ediciones. Passé maître dans l'art de marier trash et couleurs acidulées, c'est avec ce recueil de gags muets en une planche - à la chute souvent douloureuse - que Joan Cornellà trouve définitivement son style. "Zonzo" et "Sot", auto-édités en 2015 et 2016, lui permettent de s'affranchir du circuit traditionnel en diffusant lui-même son travail via Fail Better Press, une structure indépendante créée dans la foulée de sa tentaculaire invasion des réseaux sociaux.

A travers une sélection de planches originales, peintures grand format et animations lo-fi, l'exposition propose une véritable immersion dans son univers absurde où les limites du politiquement correct sont piétinées avec jubilation. Suicide, infanticide, racisme, handicap, déformations et mutilations en tout genres ... Joan Cornellà prouve avec brio que l'on peut rire de tout, pour mieux pointer du doigt les inégalités et la violence de l'époque. Paradoxale mise en abîme au vu de sa notoriété sur internet, ses critiques les plus acerbes sont le plus souvent dirigées vers le narcissisme de notre vie numérique, où la quête du selfie ultime semble désormais être l'objectif principal d'une bonne partie de la population.

© joan cornellà courtesy arts factory


© joan cornellà courtesy arts factory

© joan cornellà courtesy arts factory

© joan cornellà courtesy arts factory

visuels de haut en bas :
joan cornellà - affiche de l'exposition 
joan cornellà - gangstagrandma, gouache sur papier, 29,7 x 21 cm
joan cornellà - untitled, acrylique sur toile, 60 x 60 cm
joan cornellà - partner, gouache sur papier, 29,7 x 21 cm

> retrouvez les artistes de la galerie sur notre webstore !