© archives arts factory


La galerie

Fondée en 1996 par Effi Mild et Laurent Zorzin, Arts Factory explore la scène graphique contemporaine; au carrefour du dessin, de l'illustration, de la bande dessinée et du graphisme. Avec un espace librairie et 250 m2 répartis sur 4 niveaux à l'architecture atypique, elle est aujourd'hui la seule galerie européenne de cette envergure, entièrement dédiée à un domaine longtemps ignoré par le marché de l'art traditionnel. Près de 200 expositions ont été produites par ces deux activistes du circuit artistique, depuis leur première adresse du quartier des Abbesses, jusqu'à leurs nouveaux locaux de la rue de Charonne, situés dans l'ancien loft Lavignes-Bastille. Un lieu culturel historique de l'est parisien, où Andy Warhol présenta en 1986 son unique exposition spécialement conçue pour une galerie française.

La programmation, à la fois exigeante et accessible, fait cohabiter depuis maintenant deux décennies talents émergents, figures incontournables issues de l'undergraphisme international (Blanquet, Loulou Picasso, Atak, Willem, Pierre La Police, Moolinex, Jean Lecointre, Jim Avignon, Henning Wagenbreth, Tom de Pékin, Blexbolex ... ) et de la bande-dessinée indépendante (Charles Burns, Ludovic Debeurme, Joan Cornellà, Anna Sommer, Winshluss, Aurélie William Levaux, Dominique Goblet, Killoffer, Dupuy-Berberian, Simon Roussin, Nine Antico ...). Affichant un éclectisme assumé, Arts Factory invite régulièrement des artistes qui s'inscrivent dans la lignée du pop-surréalisme (Ciou, Véronique Dorey, Amandine Urruty ...) ou de l'art outsider, à l'image du songwriter / dessinateur Daniel Johnston représenté par la galerie depuis 2003.

Ponctuellement sollicités par des lieux institutionnels et des festivals, Effi et Laurent ont notamment conçu des événements hors-les-murs pour Le Lieu Unique à Nantes, La collection de l’Art Brut à Lausanne, Les Rencontres du 9e art d’Aix-en-Provence ou la Biennale Itinéraires Graphiques de Lorient. Ils ont également assuré avec la complicité d’Anne & Julien le commissariat de la Galerie du Bas de la Halle Saint Pierre lors de la dernière exposition HEY! Modern Art & Pop Culture en 2015/2016.

© archives arts factory / philippe mariana

© archives arts factory / philippe mariana

Les expositions

D’une durée moyenne de 5 semaines, les expositions alternent solo et group shows. Conséquence logique d’une politique axée sur le défrichage et une certaine forme de mise en perspective historique, elles font désormais cohabiter plusieurs générations. Les pionniers de la scène graphique DIY, avec des artistes comme Loulou Picasso - co-fondateur du groupe Bazooka Production qui débuta au milieu des 70’s, avant d’exploser avec la Figuration Libre des 80’s - la  vague issue de l’édition alternative des années 90, puis celles représentatives de la période 2000 / 2010, portées à la fois par un regain d’intérêt pour le dessin dans le marché de l’art contemporain et le renouveau des école d’illustrations.

La librairie

La passion des livres illustrés et des papiers parfois sauvagement encrés a été le point de départ  de bon nombre d’expositions chez Arts Factory. En choisissant de mettre à l’honneur des artistes publiés par des structures issues du milieu alternatif comme Le Dernier Cri, United Dead Artists, F.L.T.M.S.T.P.C, Re:Surgo mais aussi L’Association, Cornélius, FREMOK ou les Requins Marteaux, la galerie s’est rapidement dotée d’un fonds renouvelé en permanence. L’espace librairie propose un assortiment inédit d’ouvrages : graphzines sérigraphiés ou imprimés en risographie, accompagnés d'une sélection de romans graphiques ou de monographies références. En contrepoint des œuvres originales présentées, un large choix d’éditions limitées permet de ne frustrer personne, les visiteurs ayant la possibilité de repartir avec un print signé de leur artiste préféré pour un budget souvent compris entre 10 et 80 euros.

Les évènements

En marge des expositions, de nombreux événements rythment la programmation de la galerie. Dédicaces, ateliers participatifs, projections de courts-métrages, sans oublier les walldrawings éphémères réalisés par les artistes invités, avec une nouvelle fresque à découvrir toutes les 5 semaines. Arts graphiques et musique sont également associés avec des cartes blanches proposées à des labels indépendants tels que Entreprise, Sacré-Coeur, Rue de Plaisance, NO format, Nowadays. Les habitués du 27 rue de Charonne ont ainsi eu la possibilité de découvrir dans le cadre de showcases intimistes Ala.ni, Fatherkid, Kiz, Cocoon, Einleit, Neoangin ou d'assister à des dj sets de Gush, Bagarre et Rubin Steiner.

© archives arts factory

© archives arts factory